DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bélarus : la répression monte d'un cran


Bélarus

Bélarus : la répression monte d'un cran

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Ce dimanche quelques dizaines d’opposants au président Biélorusse Alexandre Loukachenko se sont réunis sur la place d’Octobre à Minsk, pour demander la libération des centaines de manifestants arrêtés la veille.

Résultat : ils ont eux aussi été embarqués dans les fourgons de la police.

Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 23 ans, fait face à un mouvement de contestation d’une rare ampleur depuis que son gouvernement souhaite instaurer une taxe controversée sur les chômeurs.

Après s‘être déclaré ouvert au dialogue, le président a durci le ton en traitant d’“ordures” les opposants et en réprimant violemment les manifestations.

Samedi, lors de la journée de la Liberté (marche traditionnelle contre le régime biélorusse), plusieurs centaines de manifestants, dont des leaders de l’opposition et des journalistes ont été arrêtés à Minsk. Les médias d’Etat ont gardé le silence sur les événements.

La Commission européenne a sommé Minsk de “libérer immédiatement” les manifestants interpellés.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

Russie : centaines de manifestants anticorruption arrêtés