DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bulgarie : le Gerb de Boïko Borissov remporte les législatives


Bulgarie

Bulgarie : le Gerb de Boïko Borissov remporte les législatives

Un troisième mandat se profile pour Boïko Borissov : le Gerb, parti de centre-droit de l’ex premier ministre bulgare, a remporté les élections législatives à un tour ce dimanche devant le parti socialiste.

Avec environ 33% des voix après le dépouillement d’un quart des bulletins de vote, le Gerb devrait gagner quelques sièges… mais pas suffisamment pour gouverner seul.

Quatre mois après sa démission, Boïko Borissov promet la stabilité et repart déjà ce dimanche soir en quête de partenaires :

Notre pays aura la chance d’assumer la présidence tournante de l’Union européenne en janvier prochain. Nous devons former un gouvernement stable dans les mois qui viennent“ a déclaré le conservateur de 57 ans.

L’appel de Borissov en faveur de l’unité nationale préface des pourparlers compliqués au sein du parlement, qui pourraient durer des semaines voire des mois. Le choix du prochain commissaire européen pourrait faire office de date limite“, explique le journaliste d’euronews à Sofia, Damian Vodenticharov.

Le parti socialiste bulgare, au coude à coude avec le Gerb dans les sondages pendant la campagne, a réuni 27% des suffrages. La chef de file Kornerlia Ninova a concédé sa défaite et rejeté toute participation au gouvernement de Borissov.

Si le Gerb nous invite dans sa coalition, nous n’accepterons pas. Il y a des principes en politiques. Nous avons répété pendant la campagne que nos programmes étaient opposés, et en tant qu’alternative au Gerb notre objectif et de changer le satus quo“, s’est justifié la leader socialiste.

Les socialistes qui prônaient un rapprochement avec Moscou doublent le nombre de leur députés mais échouent encore à ravir le pouvoir au Gerb.

Pour gouverner, Borissov devrait se tourner vers les Patriotes unis, une alliance nationaliste anti-migrant forte de presque 10% des voix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Bélarus

Bélarus : la répression monte d'un cran