DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A l'heure du Brexit, Londres se rapproche de New Dehli


Inde

A l'heure du Brexit, Londres se rapproche de New Dehli

Le ministre britannique des Finances Philip Hammond est en Inde, accompagné d’une importante délégation afin de promouvoir les services financiers du Royaume-Uni à l’heure du Brexit.

Le gouvernement britannique a ces derniers mois insisté sur le fait qu’il veut conclure des accords économiques bilatéraux avec des pays développés ou émergents, afin que le pays accentue sa puissance commerciale et compense sa sortie du marché unique.

“Nous espérons être en mesure de négocier une relation spéciale et approfondie avec l’Union européenne qui nous permettra de continuer de travailler ensemble, de continuer à investir réciproquement dans nos économies, mais en même temps, qui nous permettent de reconstruire nos relations avec nos partenaires et alliés dans le monde entier”, a déclaré Philip Hammond.

Heureux de rencontrer des entrepreneurs indiens à Delhi. L’importance du commerce entre nos deux pays ne va faire que croître après notre sortie de l’UE

Quant à l’Inde, elle investit davantage au Royaume-uni, que dans l’ensemble du reste de l’Union européenne.

“Le Royaume-Uni post-Brexit recherche un autre niveau de partenariat avec l’Inde. Et il y a une immense aspiration de l’Inde elle-même d’approfondir et d’améliorer cette relation”, affirme le ministre indien des Finances Arun Jaitley.

Aucune négociation formelle en vue d’un accord commercial ne peut se dérouler avant la sortie effective du Royaume-Uni de l’Union européenne.

"Sortir de l'UE, c'est être seul", avertissement de Manfred Weber à Londres

monde

"Sortir de l'UE, c'est être seul", avertissement de Manfred Weber à Londres