DERNIERE MINUTE

Royaume-Uni : cap sur l'égalité salariale homme/femme

Une loi oblige désormais les entreprises de plus de 250 salariés à publier les écarts de salaires entre employés des deux genres.

Vous lisez:

Royaume-Uni : cap sur l'égalité salariale homme/femme

Taille du texte Aa Aa

Les disparités salariales entre hommes et femmes dans le collimateur du gouvernement britannique. Une loi entrée en vigueur ce jeudi oblige toutes les entreprises de plus de 250 salariés à publier d’ici la fin de l’année les différences salariales entre employés des deux genres.

D’après une étude de l’Institut McKinsey, en finir avec les inégalités salariales entre hommes et femmes ajouterait 150 milliards de livres sterling au PIB britannique d’ici 2025.

Officiellement, les femmes gagnent en moyenne 18,1% de moins que les hommes au Royaume-Uni. Si rien n’est fait, l‘égalité ne sera pas atteinte avant 2069. En braquant les projecteurs sur les entreprises, le gouvernement espère accélérer les choses.

Quelque 9,000 entreprises sont concernées par la nouvelle loi, et avec elles, 15 millions de salariés soit près de la moitié des actifs du pays.

Mais l‘égalité des genres va au-delà de la question salariale, comme le rappelait la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, à l’ONU : “Quand je suis devenue la première femme Premier ministre d’Ecosse, une des choses qui m’a vraiment émue à l‘époque a été le nombre de filles et de femmes qui m’ont contactées pour me dire combien il était important pour elles de voir une femme occuper la plus haute fonction politique du pays.

Parmi les autres pays engagés sur la même voie que la Grande-Bretagne, on compte l’Australie, l’Islande et l’Allemagne.

Selon Eurostat, en 2015, les femmes étaient payée en moyenne 16,3% de moins que les hommes dans l’Union européenne.

Avec Reuters.