DERNIERE MINUTE

Logique respectée au Grand Prix d’Antalya, en Turquie, avec le succès d’Otgontsetseg Galbadrakh chez les moins de 48 kilos.

La numéro 3 mondiale, qui a débuté sa carrière pour la Mongolie avant de prendre la nationalité kazakhe, se défait en finale de l’Israélienne Shira Rishony.

La médaillée de bronze des derniers Jeux olympiques s’assure de la victoire en plaçant un sumi-gaeshi pour waza-ari à 17 secondes de la fin du combat.

Autre victoire kazakhe, celle de Gusman Kyrgyzbaev chez les moins de 60 kilos à l’issue d’un véritable parcours du combattant.

A trois reprises, il doit disputer une prolongation afin de l’emporter au golden score, autrement dit à la mort subite.

Exemple en finale avec un waza-ari sur le chouchou du public, le Turc Bekir Ozlu, qui s‘était imposé à domicile l’an passé, à Samsun.

Contre Gusman Kyrgyzbaev, il n’a jamais l’occasion de placer son mouvement favori, un uchi-mata, et il craque physiquement en finissant au bord de l‘épuisement.

On savait que le Kosovo était une terre de judo depuis la médaille d’or obtenue par Majlinda Kelmendi lors des Jeux de Rio.

On en a la confirmation en Turquie ce vendredi avec la victoire de sa compatriote et partenaire d’entraînement Distria Krasniqi.

L’ancienne championne du monde junior s’impose dans la catégorie des moins de 52 kilos en surclassant ses premières rivales, notamment la Turque Merve Tas battue sur ippon au bout de 10 secondes !

La finale est plus accrochée, mais Distria Krasniqi finit par avoir le dernier mot aux dépens de la tête de série numéro 1 du tournoi, l’Israélienne Gili Cohen.

Sensation chez les moins de 66 kilos avec l‘élimination prématurée du favori, le Mongol Tumurkhuleg Davaadorj, qui doit passer par les repêchages pour décrocher une médaille de bronze.

Sensation aussi avec le succès pour le moins inattendu du Russe Abdula Abdulzhalilov qui domine en demi-finale la tête de série numéro 3, Baruch Shmailov.

En finale, il vient à bout du Kirghize Bektur Rysmambetov en marquant waza-ari après une minute vingt, puis en gérant son avantage.

Le Kosovo achève cette première journée du Grand Prix d’Antalya avec un deuxième titre, celui décroché par Nora Gjakova chez les moins de 57 kilos.

Pour son dernier combat, la médaillée de bronze des championnats d’Europe 2016 bat l’Israélienne Nelson Levy, d’abord pénalisée pour passivité, puis menée d’un waza-ari, et finalement incapable d’inverser la tendance.

La Britannique Bekky Livesey et la Mongole Khulan Tseregbaatar se partagent la troisième marche du podium.