DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ETA s'engage à un "désarmement total"


monde

L'ETA s'engage à un "désarmement total"

Presque soixante ans après sa fondation et des années de violences ayant coûté la vie à plus de 800 personnes, l’ETA s’engage à un “désarmement total” ce samedi 8 avril.

Dans une lettre à la BBC l’organisation séparatiste basque espagnole assure que « le jour du désarmement est demain ».Elle déclare : “Nous avons pris les armes pour le peuple basque et désormais nous les laissons entre ses mains en ayant pour objectif d’avancer vers la paix et la liberté de notre peuple.”

L’organisation, née en 1959 dans la lutte contre le franquisme, encore considérée comme une organisation terroriste par l’Union européenne, avait déjà renoncé en octobre 2011 à la lutte armée pour l’indépendance du Pays Basque et de la Navarre.
Mais elle refusait le désarmement unilatéral et la dissolution exigés par Madrid et Paris, et réclamait une négociation sur ses 360 membres incarcérés en Espagne et en France.

Samedi à Bayonne, l’organisation doit remettre à la justice la liste de ses caches d’armes, via des « artisans de la paix » issus de la société civile française.

Avec AFP