DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La série d'exécutions en Arkansas reportées suite à deux décision de justice


Etats-Unis

La série d'exécutions en Arkansas reportées suite à deux décision de justice

La série d’exécutions prévue avant la fin du mois en Arkansas n’aura pas lieu.
Sept étaient programmées en onze jours, à compter de lundi dans cet état américain qui n’avait pas exécuté de condamnés depuis douze ans.

La Cour suprême d’Arkansas a accordé une suspension de peine d’urgence pour Bruce Ward, âgé de 60 ans, jugé coupable du meurtre d’un dépanneur et condamné à mort. Ses avocats ont soutenu qu’il était schizophrène et que cet état devait être pris en compte. Deux heures après les exécutions des autres condamnés ont également été reportées jusqu‘à nouvel ordre, suite à la décision du juge Wendell Griffen, fervent opposant à la peine de mort.
Il a interdit l’utilisation d’un des sédatifs lors des exécutions.

Deux laboratoires pharmaceutiques avaient déposer une requête auprès d’un juge contre l’Etat de l’Arkansas, pour stopper l’utilisation de leurs produits sur des personnes condamnées à mort.

La peine de mort autorisée dans 31 états sur 50 fait toujours débat aux Etats-Unis.