DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle française : de Londres à Tel Aviv, les expatriés votent pour le premier tour


France

Présidentielle française : de Londres à Tel Aviv, les expatriés votent pour le premier tour

Une longue file d’attente… A Londres, des dizaines de Français ont, patiemment, attendu pour voter au premier tour de l‘élection présidentielle. Quelque 72 000 électeurs sont inscrits dans la capitale britannique. “Avec le Brexit et toutes ces choses qui se passent dans le monde, explique une expatriée, nous devons vraiment faire un bon choix.”

L‘électorat français s’est aussi déplacé en masse dans la capitale belge, Bruxelles. En partie constitué de personnes gravitant autour des institutions européennes, il met bien sûr en avant l’ancrage de la France dans l’Union. “Je pense qu’on ne peut pas déconstruire la construction européenne, qui est déjà fragile, estime une femme. On ne peut pas se permettre ce luxe. Aussi avons-nous des responsabilités en ce sens.”

Ce scrutin a une résonance particulière en Israël. “La France a subi plusieurs attaques terroristes récemment, et la communauté juive se sent menacée, plus encore que d’autres communautés, ce qui est compréhensible, estime un binational, Simon Schwall. On verra bien à la fin de la journée si ces attentats ont ou non influencé les électeurs. Particulièrement celui de jeudi.”

Les opérations de vote sont terminées dans les départements d’outre-mer (DOM). Comme en Guyane, un territoire situé en Amérique du Sud qui vient de sortir de près d’un mois de grève générale.