DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Messi plane sur le Clasico


the corner

Messi plane sur le Clasico

Paula Vilaplana : Bonjour et bienvenue dans The Corner. Aujourd’hui, dans notre programme, nous allons parler de ce qui s’est passé lors du match de football le plus suivi à travers le monde, le Clasico. Le Real Madrid et Barcelone n’ont pas déçu les spectateurs et téléspectateurs en offrant un grand spectacle jusqu‘à la dernière minute. Et si quelqu’un a brillé sous le feu des projecteurs, c’est bien Leo Messi.

Vêtu de sa veste verte, Sergio Garcia, vainqueur du Masters d’Augusta, a donné le coup d’envoi de ce 233e Clasico qui démarre idéalement pour le Real Madrid avec l’ouverture du score signée Casemiro. Dans la foulée, ou presque, Leo Messi remet les deux équipes à égalité après une passe décisive d’Ivan Rakitic qui se mue en buteur en deuxième mi-temps pour donner pour la première fois l’avantage aux Catalans.

Malgré l’expulsion de Sergio Ramos, – on va y revenir -, les Madrilènes trouvent les ressources pour égaliser à la 86e minute par l’intermédiaire de James, tout juste entré en jeu en lieu et place de Karim Benzema. Dans les arrêts de jeu, le “diable” Messi sort encore de sa boîte pour offrir la victoire 3-2 aux Blaugranas qui prennent ainsi la tête de la Liga à la différence de buts particulière, mais les Merengues comptent un match en retard.

Messi en mode Messie

Il est temps, dans notre rubrique Up&Down, de savoir qui a mérité une bonne note et qui a raté son examen de passage.

Le meilleur élève, ou premier de la classe, se nomme Leo Messi. L’attaquant argentin a inscrit son 500e but sous le maillot du Barça, toutes compétitions confondues, et son 16e lors d’un Clasico en Liga, effaçant ainsi des tablettes la légende du Real Madrid, Alfredo Di Stefano.

Si les Blaugranas sont repartis du stade Santiago-Bernabéu avec trois points en poche, ils le doivent aussi en grande partie à Marc-André ter Stegen. Le gardien allemand a effectué douze arrêts, soit davantage que n’importe quel portier du Barça en championnat depuis treize ans.

Autre record, moins glorieux, celui de Sergio Ramos qui a écopé de son cinquième carton rouge lors d’un Clasico. Le défenseur du Real Madrid mérite le bonnet d‘âne pour son tacle les deux pieds décollés sur Messi à l’entame du dernier quart d’heure.

Cancre, c’est peut-être un peu fort comme terme, mais c’est la première fois de son histoire que le Real Madrid concède la défaite face à son meilleur ennemi dans les arrêts de jeu. Zinédine Zidane a d’ailleurs déclaré que ses joueurs avaient manqué de “jugeote”.

Le maillot de la gloire

Après notre analyse du Clasico, jetons un oeil sur les Unes des journaux sportifs espagnols. Pouvez-vous deviner qui en est le principal protagoniste ?

Journal pro-madrilène, Marca affiche pourtant en Une une photo de Leo Messi qui a totalement relancé le suspense pour le gain de la Liga. As souligne de son côté le magnifique spectacle proposé aux 81.000 spectateurs massés dans les travées du Bernabéu.

Tous les quotidiens catalans publient la même photo, celle de Leo Messi exhibant son maillot du Barça après son doublé. Un geste qui lui a valu un carton jaune et les sifflets du public, mais qui a fait le tour du monde via les journaux et les réseaux sociaux.

On parie ?

Et maintenant, voici nos pronostics pour quelques-uns des matches au sommet qui auront lieu cette semaine. Jouez avec nous, sur les réseaux sociaux, en nous donnant vos scores. Vous connaissez à présent par coeur le hashtag : #TheCornerScores.

Selon nous, le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain vont se qualifier pour les finales de la Coupe d’Allemagne et de la Coupe de France aux dépens du Borussia Dortmund et de Monaco. On prévoit aussi un nul un partout dans le derby mancunien programmé en Premier League.

Bayern Munich 3 – 1 Borussia Dortmund
Paris Saint-Germain 2 -1 Monaco
Manchester City 1-1 Manchester United

Tel père, tel fils chez les Ronaldo

C’est tout pour aujourd’hui. Dans ce Clasico, Ronaldo n’a pas évolué à son meilleur niveau. Mais son fils, Cristiano Junior, est déjà la copie parfaite de son père, y compris au niveau des mimiques, lorsqu’il s’agit de tirer un coup-franc. The Corner sera de retour lundi prochain pour vous donner les dernières nouvelles du football européen. A bientôt.

the corner

Premier League : une fin de saison palpitante