DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle en France : les capitales entre soutien franc à Macron et réserves diplomatiques


France

Présidentielle en France : les capitales entre soutien franc à Macron et réserves diplomatiques

De Bruxelles à Washington, les réactions internationales au premier tour de la présidentielle sont nombreuses et diverses.

Dans les institutions européennes, on ne cache pas sa satisfaction de voir Emmanuel Macron arriver en tête. Dans un tweet, la chef de la diplomatie Federica Mogherini estime que le candidat centriste représente l’espoir et le futur de notre génération.

Le président de la Commission Jean-Claude Juncker a félicité le candidat d’En Marche ! pour son résultat au premier tour et lui a “souhaité bon courage pour la suite”.

Le gouvernement allemand, par l’intermédiaire du porte-parole de la chancelière Steffen Seibert, s’est également réjoui du score d’Emmanuel Macron en saluant sa position pour une Europe forte et une économie sociale de marché.

De son côté, Moscou annonce respecter les résultats du premier tour et nie officiellement tout soutien à Marine Le Pen. Le Kremlin a dit souhaiter des relations “mutuellement bénéfiques” entre la France et la Russie.

Mais sur Facebook, le président de la commission des affaires étrangères de la Douma Konstantin Kosachev a clairement apporté son soutien à la candidate du Front National.

Enfin, le président américain Donald Trump s’est contenté d‘écrire, toujours sur Twitter, que “l‘élection qui se déroule en en ce moment en France est très intéressante.”