DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marine Le Pen échoue aux portes de l'Elysée


France

Marine Le Pen échoue aux portes de l'Elysée

Hot Topic Plus sur le sujet Élection présidentielle française 2017

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le Front national, le parti qui porte Marine Le Pen aujourd’hui, a été fondé par son père, Jean-Marie en 1972. Ce n‘était alors qu’un parti marginal, issu de l’Ordre nouveau, un mouvement formé d’anciens SS, de nostalgiques du régime de Vichy ou encore d’anciens militants de l’Algérie française comme son président. Depuis, le FN a fait du chemin, il s’est petit à petit imposé sur la scène politique française.

Marine Le Pen a grimpé les échelons dans l’ombre de son père. Entrée très tôt au parti, cette ancienne avocate du barreau de Paris, a toujours été soutenue par Jean-Marie qui l’a imposée aux cadres du FN. Depuis 2004, elle siège au Parlement européen.

Mais c’est en 2011 que sa carrière a pris un tournant, quand, face à Bruno Gollnish, elle est élue à une large majorité présidente du Front national à l’issue du vote interne des adhérents. Une victoire sans appel.

A la présidentielle de 2012, elle termine troisième avec 17,9 % des voix, le meilleur score alors jamais obtenu par un candidat d’extrême droite à ce scrutin.

Depuis le début des années 2000, le FN s’efforce de changer son image. Et avec l’arrivée de Marine à sa tête, la stratégie de comunication visant à normaliser le parti, à le faire sortir de son image d’extrême droite radicale, a connu une accélération.

Marine Le Pen a su se poser comme la candidate anti-mondialisation, anti-Europe, anti-immigration. Elle entendait redonner sa souveraineté monétaire, territoriale et institutionnelle, à la France pour relancer la croissance et garantir la sécurité, disait-elle. Se fondant ainsi à la vague de populisme xénophobe européen et eurosceptique.

Très tôt, elle a su capter l’attention de la population sur les réseaux sociaux, surtout celle des jeunes et des femmes,elle s’est entourée d’une équipe jeune et rôdée à la communication. Excellente oratrice, elle n’a cessé et ne cessera de dénoncer le système, dont elle se dit victime, elle s’acharne sur les médias, et elle sait trouver les petites phrases qui restent…

Marine Le Pen a su mener une campagne étroitement coordonnée et orchestrée, malgré les scandales qui ont emmaillé cette campagne : enquête sur les emplois fictifs au parlement européen, sur sa déclaration de patrimoine de député européen, sur la publication de propagande de Daech, une affaire pour laquelle les eurodéputés ont levé son immunité, financement illégal de plusieurs campagnes électorales en France…

Le 23 avril 2017, elle s‘était malgré tout qualifiée pour le second tour de la présidentielle avec 21,3 % des suffrages exprimés, le plus gros score du FN, arrivant ainsi en deuxième position derrière le candidat d’En marche!

Ce soir, elle échoue aux portes de l’Elysée, face à l’inattendu Emmanuel Macron. En ligne de mire du FN désormais, les législatives des 11 et 18 juin prochain. Elle et son parti ont promis de participer activement à la vie politique française dans les années à venir.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Israël : polémique autour d'un texte consacrant le pays "patrie du peuple juif"