DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : accord trouvé, les mutins démentent


Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : accord trouvé, les mutins démentent

Situation confuse en Côte d’Ivoire. Selon l’agence de presse Reuters, les soldats mutins ont rejeté l’accord annoncé par le ministre de la Défense en fin de journée.


Depuis vendredi des soldats terrorisent le pays pour obtenir le reste des primes promises après la mutinerie de janvier.

“C’est 7 millions de francs CFA ou rien, explique le sergent Cisse. Ce n’est pas un coup d’Etat. Dès qu’on les aura sur nos comptes, on retournera dans les casernes. “

Ces mutins sont d’anciens rebelles ayant soutenu le président Ouattara pendant la crise électorale de 2010-2011 et qui ont ensuite été intégrés à l’armée. Le gouvernement ne peut plus leur payer les sommes promises après l’effondrement des cours du cacao.

Bouaké, Abidjan et Korhogo sont spécialement touchées par les mutins qui sèment la panique.


“Alassane Ouattara est notre papa, dit l’un d’eux. Nous avons besoin de lui. Tout ce qu’on leur demande, c’est ce qu’ils nous doivent.”

A Abidjan, Le Plateau, quartier administratif et des affaires, était totalement désert hier. les grands magasins, les banques, tous les bureaux et plusieurs écoles ont été fermés.


Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Cisjordanie

Les Palestiniens commémorent la Nakba