DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le FMI demande à l'Allemagne moins de rigueur budgétaire


économie

Le FMI demande à l'Allemagne moins de rigueur budgétaire

Le Fonds monétaire international appelle l’Allemagne à dépenser davantage pour stimuler la demande intérieure et les économies de ses partenaires commerciaux

Contrairement à ses voisins européens, qui peinent à atteindre leurs objectifs de déficit, l’Allemagne engrange des excédents budgétaires, qui ont atteint l’an passé un record de près de 24 milliards d’euros (0,8% du PIB). Or, ces marges confortables n’ont pas pour autant infléchi “l“orthodoxie budgétaire” chère au ministre des Finances Wolfgang Schäuble, mais critiquée par de nombreux pays qui reprochent à Berlin de ne pas importer davantage.

Dans son rapport publié lundi 15 mai sur l‘économie allemande, le FMI enjoint Berlin à investir “dans les infrastructures physiques et numériques, l’aide à l’enfance, l’intégration des réfugiés et l’allègement du poids fiscal sur le travail”.

Le Fonds monétaire international préconise également une baisse des impôts et une hausse continue des salaires pour encourager la consommation des ménages, ainsi qu’une politique incitant les Allemands à travailler plus longtemps.

Enfin, malgré une croissance solide et un taux de chômage au plus bas, le FMI s’inquiète de la “lente augmentation générale du risque de pauvreté” en Allemagne. 20 % de la population serait menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale, selon une étude de l’Institut Destatis datant de 2015.

Avec AFP

économie

Zone euro : croissance confirmée à 0,5 % au 1er trimestre