DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cannes : des sifflets pour Netflix


France

Cannes : des sifflets pour Netflix

Tempête dans un verre d’eau à Cannes : pour la première fois, un film est en compétition mais il ne sortira pas en salles. C’est le géant de la Video On Demand Netflix qui a produit ce film sud-coréen. Ce matin, sa projection presse a été mouvementée. Interruption au bout de quelques minutes et sifflets du public.


“Quand le nom de Netflix est apparu, raconte cet étudiant qui a assisté à la projection, il y a eu beaucoup de huées, car il y a beaucoup de controverse avec la distribution de ce film ici à Cannes, mais je pense que c’est injustifié, je pense que les gens doivent s’adapter aux nouveaux formats du cinéma”.

A Cannes, pas mal de professionnels du cinéma, dont Pedro Almodovar, le président du jury lui-même, n’acceptent pas l‘éventualité d’une Palme d’or visible uniquement sur Netflix… Ou peut-être craignent-ils la concurrence directe d’une plateforme numérique aux cent millions d’abonnés ?


Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Une toile de Basquiat vendue 99 millions d'euros, un coup de maître