DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France/Italie : première rencontre au sommet


France

France/Italie : première rencontre au sommet

Le nouveau président français a rencontré dimanche pour la première fois son homologue italien. Paolo Gentiloni a été reçu à l’Elysée à une semaine du sommet du G7 à Taormine en Sicile.

L’occasion d’afficher une ambition commune pour relancer le projet européen.


Emmanuel Macron a plaidé pour une “capacité budgétaire commune”. Son homologue veut aller plus loin, même s’il prévient que cela prendra du temps.

Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement italien : “Nous devrions investir ce capital de confiance pour des politiques migratoires communes, pour le développement de notre union monétaire pour aller vers une union fiscale et une union bancaire (…) Nous voulons des règles communes que l’Italie a l’intention de respecter et qui devront encourager plus de convergence et non des différences entre les pays européens.”

Emmanuel Macron, président français : “Je sais les défis que l’Italie a eu à vivre en matière de migration. Nous n’avons pas entendu sufffisament tôt les cris d’alerte qui ont eté lancés par l’Italie. Mon souhait c’est qu’on puisse aller au devant d’une vraie réforme du droit d’asile et des règles qui sont aujourd’hui les nôtres pour mieux protéger les Etats qui sont les plus soumis justement à cette pression migratoire et clarifier nos règles communes.”

Depuis jeudi, l’Italie est de nouveau sous pression en Méditerranée. En 48 heures, le pays a dû prendre en charge plus de 4000 migrants au large de la Libye. Soit une augmentation de plus de 30% depuis le 1er janvier.


Avec Agences

Espagne

Socialistes espagnols : à gauche toute