DERNIERE MINUTE

Grève générale dans les territoires palestiniens

Ramallah, déserte ou presque... Les Palestiniens des territoires occupés observaient une grève générale ce lundi.

Vous lisez:

Grève générale dans les territoires palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Ramallah, déserte ou presque… Les Palestiniens des territoires occupés observent une grève générale ce lundi. Commerces fermés, transports arrêtés, c’est ainsi qu’ils manifestent leur soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 36 jours. Ce train de la liberté dans Ramallah symbolise la lutte des prisonniers grévistes de la faim. Aujourd’hui 6 500 Palestiniens sont détenus dans les geôles israéliennes.

C’est une grève générale, tout est fermé en Cisjordanie, à Gaza et dans les territoires des frontières de 1948. C’est un bon geste de tous les propriétaires de magasins, ils se soucient des prisonniers“, explique un habitant d’Hébron, Ali Al-Abed.

Ecoles et bâtiments publics étaient aussi fermés. Les grévistes entendent ainsi sensibiliser Donald Trump au sort des leurs dans les prisons israéliennes, alors que le président américain doit rencontrer le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ce mardi à Bethléem.
Des barrages de bennes à ordures ou de voitures garées en travers de la route ont été dressés devant les camps de réfugiés proches de Ramallah, certains incendiés.

La mobilisation en faveur des prisonniers a provoqué plusieurs grèves et de nombreuses manifestations qui ont souvent dégénéré en heurts. Deux Palestiniens ont été tués, l’un par des soldats, l’autre par un colon israélien, tandis que des dizaines d’autres ont été blessés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Les grévistes de la faim veulent simplement de meilleures conditions de détention.