DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Everest a encore pris quatre vies


Népal

L'Everest a encore pris quatre vies

C‘était l’un des week-end les plus dramatiques dans l’Himalaya depuis l’avalanche de 2015 (18 morts). Quatre alpinistes, un Américain, un Slovaque, un Australien et un Indien, ont péri en tentant de gravir l’Everest.

Le Slovaque Vladimir Strba, 50 ans, est mort ce dimanche. De même, l’Américain Roland Yearwood, 50 ans, a péri près du sommet. L’Indien Ravi Kumar s’en senti mal en redescendant et n’a pas réussi à atteindre le camp de base à temps. L’Australien Francesco Enrico Marchetti, 54 ans, est mort aussi, mais on n’a pas plus de détail.

Ces décès seraient vraisemblablement liés au mal aigu des montagnes (MAM). Ils portent à six le nombre d’alpinistes qui ont péri sur l’Everest depuis le début d’une saison marquée par une météo très changeante, des vents très forts et des températures inhabituellement basses.

Les conditions météorologiques se sont calmées pendant le week-end, et une fenêtre s’est ouverte pour tenter l’ascension du sommet qui culmine à 8.848 mètres.