DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manchester : Daech revendique l'attentat


Royaume-Uni

Manchester : Daech revendique l'attentat

L’organisation Etat islamique a revendiqué ce mardi l’attentat commis la veille à Manchester dans le nord-ouest de l’Angleterre.
Vingt-deux personnes, dont des enfants, ont été tuées et 59 blessées dans cette attaque suicide.
Le kamikaze a activé un engin explosif à la sortie d’un concert pop à l’Arena, une immense salle de concert où se produisait la chanteuse Ariana Grande.

Mises à jour en direct :

Incident dans un centre commercial ce mardi

Un mouvement de panique s’est produit à la mi-journée dans un centre commercial de Manchester.
Des témoins affirment avoir entendu une détonation. Le site a été évacué.
La police a annoncé l’arrestation d’un homme de 23 ans.
Est-il impliqué dans cet incident du centre commercial ou a-t-il un lien avec l’attentat suicide commis hier soir dans la salle de spectacle ? Pour l’heure, la cpolice n’a pas fourni davantage d’information.
En tout cas, le centre commercial a rouvert ses portes plusieurs minutes après, les forces de l’ordre estimant qu’il n’y avait plus de danger.

Les détails sur l’attentat de lundi soir

Selon la police des transports de Manchester, la puissante explosion a eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena, une salle de 21.000 personnes, à la fin du concert de la chanteuse américaine vers 22H30 (21H30 GMT).


Le concert venait de se terminer lorsqu’un mouvement de panique a conduit des milliers de spectateurs à se ruer vers les sorties du bâtiment.


On compterait de nombreux adolescents parmi les victimes et les blessés. Le quartier a été rapidement bouclé par les forces de l’ordre et une unité anti-terroriste a rapidement été dépêchée sur place. Les autorités ont conseillé aux habitants de ne pas se rendre sur les lieux du drame.


Theresa May et son rival travailliste Jeremy Corbyn ont décidé mardi de “suspendre jusqu‘à nouvel ordre” leur campagne en vue des élections législatives du 8 juin, a déclaré Jérémy Corbyn, cité par l’agence Press Association.

La chanteuse Ariana Grande s’est dite “brisée” par l’attentat. “Brisée. Du fond du coeur, je suis affreusement désolée. Je n’ai pas de mots”, a tweeté la chanteuse américaine, actuellement en tournée en Grande-Bretagne.

“Londres est aux côtés de Manchester, nos pensées vont aux morts et aux blessés”, a tweeté son maire Sadiq Khan. “Paris est cette nuit aux côtés de Manchester”, a tweeté en écho la maire de la capitale française Anne Hidalgo, tandis que le président du Conseil européen Donald Tusk affirmait: “Mon coeur est à Manchester cette nuit”.



La chancelière allemande Angela Merkel a fait part mardi de sa “tristesse” et de son “horreur” après l’attentat. “L’Allemagne est aux côtés” des Britanniques, a déclaré la chancelière dans un communiqué. “Cette attaque terroriste présumée ne fera que renforcer notre détermination à travailler avec nos amis britanniques contre ceux qui commettent des actes aussi inhumains”, a-t-elle ajouté.

L’attentat s’est déroulé deux mois jour pour jour après celui de Londres qui avait fait 5 morts, lorsqu’un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule et poignardé un policier avant d‘être abattu, près du Parlement.

C’est l’attentat le plus meurtrier à avoir frappé le Royaume-Uni depuis la série d’attaques suicide ayant fait 56 morts, dont les quatre kamikazes, et 700 blessés dans les transports londoniens en juillet 2005.

Avec Agences

monde

Bruxelles : manifestation anti-OTAN