DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Comment chaque pays européen lutte-t-il contre la canicule ?


Monde

Comment chaque pays européen lutte-t-il contre la canicule ?

L’Europe a chaud même très chaud. Un vague de chaleur s’abat sur le continent. Cette canicule a d’abord sévi en Espagne et au Portugal, où un feu de forêt a provoqué la mort de plus de soixante personnes. Si localement les températures ont pu dépasser les 40° en plein jour comme dans le département des Landes en France, elles se sont maintenues à plus de 20° la nuit. Ce qui peut être problématique pour certaines populations commes les enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées .

Comment les différents Etats européens prennent-ils en compte les risques liés aux phénomènes de canicule et comment tentent-ils de mettre en place des actions pour y remédier ?

Un projet avait été lancé au niveau européen par l’OMC et cofinancé par la Commission européenne. Baptisé EuroHeat, ce programme qui a été véritablement opérationnel entre 2005 et 2007 a toutefois permis la mise à disposition de recommandations et d’outils, comme une carte prévisionnelle de risque de canicule en Europe.

Plus anecdotique, le service des ressources humaines Comité européen des régions, l’organe représentatif des collectivités territoriales des différents pays membres de l’Union européenne, ont envoyé le 19 juin un mémo à leurs équipes pour qu’elles se prémunissent contre la vague de chaleur qui touche également Bruxelles. En substance, on recommande aux personnels :

  • D’éteindre les lumières
  • De quitter leur lieux de travail à 16h si la chaleur est trop importante
  • De laisser les costumes, les cravates et les tailleurs dans les armoires
  • De ne pas consommer d’alcool.


France

Un plan de prévention canicule a été mis en place en France après le dramatique épisode de l’été 2003, qui avait provoqué la mort de plus de 19 000 personnes.
Quatre degrés d’alerte ont été ainsi formalisés :

  • Veille saisonnière
  • Avertissement chaleur
  • Alerte canicule, vigilance orange établie par Météo France, l’instance publique météorologique. Le 20 juin, 66 départements métropolitains sont concernés.
  • Mobilisation générale, vigilance rouge établie par Météo France.


Les textes de loi concernant les conditions de travail prévoient également des mesures à mettre en place pour veiller à la santé des travailleurs et des employés. La température doit donc être “acceptable” sur les lieux de travail, mais aucun seuil de température n’a été établi. La seule obligation concerne l’eau qui doit être partout disponible. Trois litres par jour et par personne dans le cas des salariés travaillant à l’extérieur par exemple. Les textes officiels mettent également des recommandations à disposition des entreprises, comme la présence de brumisateurs, de ventilateurs, de volets ou de stores sur les fenêtres, de la mise en place de zones ombragées ou encore l’installation de la climatisation. Des mesures concernant les rythmes de travail sont également suggérées ( changement des heures de travail, plus de pause et moins de travail manuel, etc.).


Pour la population dans son ensemble, les autorités ont aussi mis en place une série de préconisations :
  • Humidifier et refroidir le corps
  • Fermer les volets pour refroidir la maison pendant la journée
  • Donner et prendre des nouvelles des proches
  • Boire beaucoup mais surtout pas d’alcool
  • Manger
  • Pas d’effort physique
  • Numéro vert

Les fortes chaleurs peuvent aussi avoir un impact sur la pollution atmosphérique. Les autorités locales peuvent prendre des mesures en cas de pic de pollution en instaurant la circulation alternée ou différenciée dans les grandes agglomérations et en réduisant la vitesse autorisée de 20 km/h.


Royaume-Uni

Il y a pas de loi concernant spécifiquement les mesures à mettre en place en cas de canicule au Royaume-Uni. Le “Health and Safety Executive”, l’autorité publique responsable, notamment, de la sécurité et de la santé au travail préconise plusieurs points en cas de fortes chaleurs. Si aucun seuil maximal n’a été arrêté, les température doivent rester “acceptables” pour les employés sur leur lieu de travail. Par contre un seuil minimum est avancé : 16° ou même 13° pour les activités physiques. L’air qui est respiré dans les entreprises doit être “propre et frais”. Enfin les employés peuvent alerter leur hiérarchie, s’ils estiment que la température est trop élevée.
Le Trades Union Congress (TUC), l’organisation fédératrice des syndicats britannique, prodigue elle-aussi des recommandations : tenues vestimentaires légères, présence de boisson fraîches et possibilité de faire des pauses fréquentes.


Situation météo en Europe, le 21 juin 2017

Allemagne

Différentes mesures existent en Allemagne. La température ne doit pas excéder 26° sur les lieux de travail, mais ce n’est qu’une recommandation. Par contre en cas de forte de chaleur, les employés doivent avoir la possibilité d’adapter leur temps de travail en décalant leur horaire le matin ou le soir. Des pauses fréquentes doivent être possibles. Les employés peuvent installer un ventilateur sur leur poste de travail, mais doivent demander la permission à leur supérieur. Les femmes enceintes ou qui allaitent ou les personnes amoindries peuvent demander de quitter leur bureaux plus tôt et même rester chez elle.


Les écoliers étudiants peuvent également être dispensés de cours en cas de vague de fortes chaleurs. La décision revient aux autorités de chaque Land. Si aucune mesure n’existe au niveau fédéral, ce sont les établissements scolaires qui peuvent décider de ne pas accueillir ou renvoyer les élèves chez eux. Généralement, cette mesure est appliquée quand la température des salles de classe dépasse 27°. Enfin, la vitesse autorisée sur certaines autoroutes (souvent les plus anciennes et les plus accidentogènes) peut être réduite à 80 km/h.


Italie

Les Italiens peuvent refuser de travailler si la température est trop élevée, mais aussi trop basse, sur leur lieu de travail. La santé des employés est protégée par l’article 2087 du code civil et un décret législatif de 2008 exige même que l’employeur évalue les risques potentiels qui peuvent peser sur la santé de ses employés. Enfin une décision de la Cour de cassation de 2015 autorise les employés à ne pas aller travailler en cas de problèmes liés aux conditions de travail ; l’employeur est tenu de fournir des conditions appropriées sur le lieu de travail.

Hongrie

Trois niveaux d’alerte ont été instaurés en Hongrie. Le plus élevé est déclenché lorsque la température extérieur dépasse les 27° pendant trois jours consécutifs.
Dans le cas où cette alerte est déclenchée par les autorités :

  • Les médias doivent coopérer en publiant cette alerte
  • Si les employés n’ont pas la possibilité de prendre un jour de congé spécial, ils peuvent prendre des pauses plus fréquentes (10 à 15 minutes par heure) dans des endroits plus au frais que leur poste de travail.
  • Les employeurs doivent fournir des quantités importantes d’eau.
  • Les employeurs doivent aussi s’assurer que la température ne dépasse pas, dans leurs locaux, les 21/24° pour les activités faiblement physiques et 17/19° pour les activités très physiques.

Durant les pics de chaleur, des bouteilles d’eau sont distribuées par le personnel de la MÁV, la compagnie ferroviaire nationale aux passagers des trains. D’autres entreprises nationales agissent de la sorte en cas de canicule. Parfois des bénévoles distribuent gratuitement de l’eau dans les grandes villes. Enfin, musées, bibliothèques et autres institutions, qui sont souvent plus au frais que les appartements et les maisons, sont ouvertes plus longtemps et accueillent plus de public, pour que toutes et tous puissent se rafraîchir. Dernier point, un des symboles du pays, les bains publics restent ouvert jusqu’à des heures tardives.

Grèce

Différentes mesures existent en Grèce. Lorsque la température est trop élevée, une attention toute particulière est donnée à la population qui risque de souffrir le plus de la chaleur. Les personnes âgées, de plus de 65 ans, souffrant de maladies chroniques (maladie cardiaque, rein, poumon, maladie du foie, diabète, etc.) sont particulièrement ciblées. Les fortes chaleur peuvent agir comme un facteur aggravant sur ces pathologies et entraîner coma ou même la mort

  • Il est fortement recommandé que les seniors consultent leur médecin traitant pour réévaluer le dosage de leur traitement
  • Les lieux de travail doivent être équipés, au mieux, de l’air conditionné, sinon de ventilateurs installés de préférence au plafond
  • La même mesure prévaut dans les institutions accueillant des nourrissons, des enfants, des personnes âgées ou des malades
  • Les transport publics doivent s’assurer du fonctionnement de l’air conditionné dans leurs véhicules

Les fortes températures entraînent souvent des pics de pollution dans les grandes agglomérations. Le ministère grec de la Santé édicte, par exemple, des recommandations si le taux d’ozone est trop important dans l’air ambiant :

  • Les personnes souffrant de pathologies respiratoires ou cardiovasculaires sont fortement invitées à rester chez elle et à ne pas se déplacer
  • Les activités physiques intenses sont à proscrire. Et cela pour l’ensemble de la population pour éviter tout problème respiratoire
  • Les services publics locaux doivent développer la mise en place de “zones publiques climatisées” ouvertes à tous dans leurs locaux
  • Les médias du pays doivent participer en diffusant le plus possible ces recommandations
  • Les autorités compétentes peuvent également prendre des mesures pour faire changer les horaires de travail dans le secteur public, mais aussi privé

Chypre

Lorsque la température dépasse les 40°, les autorités chypriotes peuvent prendre des mesures particulières :

  • Fermer les écoles dès la mi-juin en cas de vague de chaleur
  • Interdiction de travailler à l’extérieur (chantier, etc.) après 12h, lorsque la température est la plus élevée
  • Demander aux personnes âgées de ne pas sortir de chez elles entre 12h et 18h

Gouvernement français : les femmes prennent le dessus, enfin !

France

Gouvernement français : les femmes prennent le dessus, enfin !