DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le revêtement en cause dans le feu de Londres


Royaume-Uni

Le revêtement en cause dans le feu de Londres

Quelle est l’origine de l’incendie qui a ravagé la tour Grenfell de Londres ? Peut-être le revêtement. Inflammable, il aurait favorisé la propagation rapide du feu, selon les enquêteurs britanniques.

Quelque 600 immeubles en Angleterre auraient un revêtement similaire à celui de la tour Grenfell. Devant le Parlement, ce jeudi matin, Theresa May a donc indiqué qu’une batterie de tests à grande échelle allaient être menés pour assurer la sécurité des habitants.

“Par mesure de précaution, le gouvernement a décidé de tester le revêtement de tous les immeubles concernés. Peu de temps avant mon arrivée au Parlement, j’ai été informée qu’un certain nombre d’échantillons déjà prélevés se sont montrés inflammables. Les autorités locales concernées ainsi que les pompiers ont été avertis. Et comme je l’ai déjà dit, ils prennent toutes les mesures possibles pour s’assurer que les bâtiments soient sécurisés et pour informer les résidents impactés”, a dit la Première ministre britannique.

Après le drame, le ministre des Communautés avait exigé la démission du directeur des services de la mairie de quartier de Kensington et Chelsea, quartier dans lequel s’élevait la tour Grenfell. Il l’a obtenue. Nicholas Holgate a quitté son poste. Cette décision a été saluée et appuyée par la Première ministre britannique.

“Ce qui a très rapidement été clair, c’est que Kensington et Chelsea ne pouvait pas faire face et il est normal que le directeur des services de la mairie du quartier
ait démissionné”, a insisté Theresa May.

L’incendie de la tour Grenfell a fait au moins 79 morts. Les obsèques de la première victime identifiée ont eu lieu mercredi dans une mosquée du quartier d’East London.