DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Irak perd un minaret symbolique à Mossoul

Vous lisez:

L'Irak perd un minaret symbolique à Mossoul

Taille du texte Aa Aa

Il ne reste que des ruines d’un des monuments les plus emblématiques d’Irak. Le minaret penché de Mossoul a été détruit à l’exposif ce mercredi soir par l’organisation Etat islamique, de même que la célèbre mosquée al-Nouri adjacente. L’emblématique minaret, visible depuis presque toute la ville, datait du XIIème siècle. Les Irakiens le surnommait “hadba”, “la bossue”.

A Mossoul comme à Bagdad, sa destruction sucite tristesse et colère. “Daesh a montré son visage odieux à travers la destruction de ce minaret, que l’on appelle Hadba. Aujourdhui, nous en appelons à toute les organisations de la société civile irakienne et à ceux qui défendent les droits de l’homme pour qualifier ces crimes de crimes terroristes”, dit cet habitant de la capitale irakienne.

C’est depuis la mosquée al-Nouri de Mossoul qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait donné son premier prêche en tant que chef du groupe Etat islamique, en juillet 2014. Désormais, les combats font rage. L’avancée des forces irakiennes vers la mosquée s’inscrit dans l’offensive lancée dimanche sur la vieille ville, où sont retranchés les jihadistes. Le Premier ministre irakien dit voir dans la destruction de ces édifices un signe de la défaite imminente de l’EI.