DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : il n'y aura plus de "raffarinades"


France

France : il n'y aura plus de "raffarinades"

Jean-Pierre Raffarin a annoncé ce mardi son retrait de la vie politique. Il a confié son souhait au quotidien régional La Nouvelle République à qui il explique qu’il va quitter son siège de sénateur du département de la Vienne, dans l’ouest de la France, dans les prochains jours. Premier ministre français, du 6 mai 2002 au 31 mai 2005, Jean-Pierre Raffarin s’est illustré à de nombreuses reprises pour son sens bien personnel de la formule.

Voici quelques exemples de ces “raffarinades”, passées à la postérité :

  • “Notre route est droite, mais la pente est forte”
  • “Les jeunes sont destinés à devenir des adultes”
  • “L’avenir est une suite de quotidiens”
  • “La route, elle est faite pour bouger, pas pour mourir”
  • “Je dis aux jeunes: la fête, c’est la vie. La vie, c’est ton visage !”
  • “Il existe aussi une intelligence de la main (…) et elle communique directement avec le coeur”
  • “Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints”
  • “Je vous recommande la positive attitude”
  • “La France est forte quand c’est une force qui va et qui sait où elle va”
  • “La Marseillaise sera d’autant moins sifflée qu’elle sera entonnée par tous”
  • “Le citoyen est un piéton de la République”
  • “Un peuple qui doute n’est pas un peuple qui marche”
  • “La politique, ce n’est pas un sport, ce n’est pas une équipe contre une autre: on est tous l‘équipe de France”
  • “Merci (à Bernadette Chirac) de nous montrer que la victoire n’est pas facile, qu’elle se gagne étable par étable, commune par commune”
  • “Il faut mettre en place la République du bon sens”
  • “L’Europe à laquelle nous devons penser demain, ce n’est pas l’Europe d’hier”
  • “The yes needs the no to win against the no” (“Le oui a besoin du non pour gagner contre le non”)
  • “Ne soyons pas frileux, ne soyons pas frigides” avec l’Europe
  • “Mon oui est plus qu’un non au non”
  • “Je n’aime pas beaucoup ne pas être dans le logiciel central de moi-même”
  • “Est-ce que j’ai l’air d’un psychosé ?”
  • “J’ai mes rondeurs mais j’ai mon énergie”
  • “Je suis le pilote de l’Airbus gouvernemental”
  • “Je ne travaille pas pour moi, je n’ai pas un ego hypertrophié”
  • “On annonce toujours mon départ pour la semaine prochaine. Finalement j’ai quelque résistance”
  • “J’aimerais un jour être globe-trotter”
  • “Je ne suis pas énarque, je parle directement comme je suis”
  • “Je repars à neuf”



    Jean-Pierre Raffarin a ajouté, dans sa tribune publiée ce matin, qu’il allait désormais se consacrer à d’autres missions, comme la création d’une ONG internationale dont l’objectif sera “d’alerter contre les risques de guerre”.

Avec Agence