DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Legends of Space : Alexei Leonov et le silence de l'espace


space

Legends of Space : Alexei Leonov et le silence de l'espace

Dans ce numéro de notre série “Legends of Space”, notre reporter Jeremy Wilks a eu la chance de rencontrer l’un des pionniers de l’exploration spatiale soviétique : Alexei Leonov. En 1965, il réalisait la toute première sortie extravéhiculaire.

“Je suis sorti, je me tenais, raconte-t-il, j’ai dit ses mots – je ne m’en souviens pas, mais ils ont été enregistrés – : ‘La Terre est bien ronde finalement !’ Et puis ce silence… Je pouvais entendre les battements de mon coeur, ma respiration bruyante et rien d’autre,” se remémore-t-il.

Problème de pression

Mais l’expérience ne fut pas que contemplative. Un incident est survenu : “Il y a eu un problème : je sentais que mes doigts ne touchaient plus le bout de mes gants, mes pieds étaient libres dans le scaphandre devenu trop grand, je me disais : ‘Comment je vais faire pour revenir dans la capsule ?’ Et j’ai réalisé que la seule solution, c‘était de réduire la pression dans la combinaison, explique Alexei Leonov. Sans rien dire, j’ai juste fait baisser la pression de 0,27 : j’ai alors complètement réalisé que je venais d‘être dans des conditions où l’azote commence à former des bulles dans le sang,” fait-il remarquer.

L’Univers, le ciel, les étoiles et le silence

“Ce qui m’a le plus marqué ? L’Univers qui est infini dans le temps et l’espace, ce ciel très noir – noir comme du charbon -, les étoiles lumineuses mais qui ne scintillent pas… et il y en a tellement ! s’enthousiasme-t-il aujourd’hui encore avant de conclure : Et puis ce silence comme sur un tournage de film quand on demande le silence.”

Le choix de la rédaction

Prochain article
L'espace selon Thomas Pesquet, l'ESA et la NASA au Salon du Bourget

space

L'espace selon Thomas Pesquet, l'ESA et la NASA au Salon du Bourget