Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Nucléaire : le convoi de "tous les dangers"

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Nucléaire : le convoi de "tous les dangers"

<p>Un chargement de <span class="caps">MOX</span>, un combustible nucléaire contenant du plutonium, a quitté ce mercredi le port de Cherbourg, dans l’ouest de la France. </p> <p>Plus tôt dans la journée, la substance – très radioactive – avait été chargée à bord d’un navire qui va passer entre 65 et 70 jours en mer. </p> <p>La cargaison est destinée à un réacteur de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest du Japon.</p> <p>Il s’agit du sixième transport de <span class="caps">MOX</span> entre les deux pays depuis 1999, et les écologistes y voient deux grands dangers. </p> <p>Yannick Rousselet, Greenpeace France : <em>“S’il y avait un naufrage, ce bateau laisserait des containers au fond de l’eau impossibles à récupérer qui amèneraient des conséquences environnementales désastreuses. Et puis deuxième question très importante, c’est que ce plutonium est proliférant. C’est-à-dire qu’il est utilisable à des fins militaires. Donc quelqu’un pourrait tenter de détourner ces matières pour les utiliser à des fins militaires.”</em></p> <p>Les militants écologistes ont été soigneusement tenus à l‘écart du convoi sur la vingtaine de kilomètres séparant l’usine Areva de La Hague du port de Cherbourg. </p> <p>Ce convoi était escorté par plusieurs centaines de membres des forces de l’ordre et survolé en permanence par un hélicoptère.</p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Arrivée à Cherbourg de <a href="https://twitter.com/hashtag/MOX?src=hash">#MOX</a>, combustible contenant du plutonium, pour le Japon<a href="https://t.co/MYrxBw0pv3">https://t.co/MYrxBw0pv3</a><a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://twitter.com/CoupeauChloe"><code>CoupeauChloe</a> photo <a href="https://twitter.com/CTriballeau"></code>CTriballeau</a> <a href="https://t.co/hw9WtURc7t">pic.twitter.com/hw9WtURc7t</a></p>— <span class="caps">AFP</span> Rennes (@AFPRennes) <a href="https://twitter.com/AFPRennes/status/882518454343012352">5 juillet 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p>