DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trump appelle les nations à "affronter la menace nord-coréenne"


Pologne

Trump appelle les nations à "affronter la menace nord-coréenne"

Défié comme jamais par le régime de Kim Jong Un Donald Trump appelle les nations à ne pas se défiler face aux menaces de la Corée du Nord, qui a réussi il y a deux jours son premier tir de missile intercontinental.

En visite à Varsovie ce jeudi, le président américain a déclaré envisager des mesures “fort sévères“ contre Pyongyang, précisant que “cela ne veut pas dire que nous le ferons“.

Nous devons non seulement protéger nos nations de la menace terroriste, mais aussi faire face à la menace nord-coréenne. Car c’est de quoi il s’agit : une menace. Et nous allons l’affronter très sévèrement. Le président Duda et moi-même appelons toutes les nations à affronter cette menace mondiale et montrer publiquement à la Corée du Nord que sa très très mauvaise attitude aura des conséquences“ a déclaré le chef d’Etat.

La veille, il accusait la Chine, allié stratégique des Etats-Unis dans le dossier Nord-Coréen, d’avoir augmenté ses échanges commerciaux avec le régime de Pyongyang au premier trimestre de l’année.


Alors que la Corée du Sud menait de nouvelles simulations militaires ce jeudi, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg s’entretenait avec le Premier ministre japonais… avant d’inviter une fois de plus Pyongyang à la raison :

La Corée du Nord doit se plier à ses obligations internationales, cesser toutes ses activités liées aux programmes ballistiques et nucléaires, abandonner toutes les armes de destruction massives existantes, une fois pour toutes“, implorait Jens Stoltenberg.


Les experts estiment que Pyongyang est désormais capable de porter le feu nucléaire sur l’Etat de l’Alaska, à l’extrême ouest des Etats-Unis. Ils anticipent un nouvel essai dans les prochains jours.

Ce jeudi, l’agence de presse officielle nord-coréenne a encore nargué ces ennemis, se félicitant de la capacité du régime à “détruire le sol continental américain”. Concernant la Corée du Sud, l’agence ajoutait : “ ce serait du gateau d’anéantir les forces marionettes“.