DERNIERE MINUTE

C’est un G20 historiquement tendu qui s’est achevé ce samedi à Hambourg. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont adopté un communiqué final qui cache mal leurs divergences et l’isolement des Etats-Unis. On retiendra les concessions faites à Donald Trump sur le climat. Le G20 a pris acte de la sortie de Washington de l’Accord de Paris alors que pour tous les autres pays, l’accord est considéré comme “irréversible”.

“Je pense qu’il est très clair que, malheureusement, nous ne pouvions pas parvenir à un consensus, mais les différends n’ont pas été gommées, ils ont été clairement indiqués”, a commenté la chancelière allemande, Angela Merkel.

Sur le commerce, un compromis a minima a aussi été arraché. Le G20 a réaffirmé son engagement à lutter contre le “protectionnisme”, tout en reconnaissant aux pays un droit à l’usage d’“instruments de défense commerciale”.

Interrogé sur son face-à-face avec Donald Trump, Vladimir Poutine s’est montré confiant tout en restant évasif. “Je ne dois pas vous révéler tous les détails de mes entretiens avec le président Trump. Il m’a posé une question – j’ai répondu, il a posé d’autres questions – je me suis expliqué. Et je pense qu’il a été satisfait de mes réponses”, a commenté le président russe.

Le principal contentieux portait sur les soupçons d’ingérence russe dans l‘élection présidentielle américaine. La Maison Blanche affirme de son côté que Donald Trump s’est montré offensif face au maître du Kremlin.