DERNIERE MINUTE

Achgabat sort le grand jeu pour ses Jeux asiatiques

La capitale turkmène n'a pas lésiné sur les moyens pour ses Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux en septembre.

Vous lisez:

Achgabat sort le grand jeu pour ses Jeux asiatiques

Taille du texte Aa Aa

Les cinquièmes Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux auront lieu en septembre, dans la capitale du Turkménistan, Achgabat. Des athlètes de plus de 60 pays seront en lice. Les autorités turkmènes ont investi dans des équipements dernier cri pour accueillir les délégations au mieux, mais aussi pour afficher leurs ambitions d’accueillir les Jeux olympiques et paralympiques.

Achgabat n’attend plus que les athlètes et le public. La capitale du Turkménistan accueillira en septembre, les Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux. Plus de 60 pays, membres du Conseil olympique d’Asie et des Comités nationaux olympiques d’Océanie, y seront représentés.

L’immense complexe sorti de terre pour ces Jeux comporte trente équipements dont quinze lieux de compétition comme le Stade olympique en cours d’achèvement où nous nous rendons. C’est là que se déroulera la cérémonie d’ouverture sous le patronage d’un cheval emblématique du pays.

“Le cheval que l’on peut voir en décor au-dessus du stade, c’est un Akhal-Téké, précise Dayanch Gulgeldiyev, président du comité exécutif de ces cinquièmes Jeux asiatiques. Il est considéré comme le symbole du Turkménistan, les Turkmènes en sont fiers,” souligne-t-il.

Diversité des disciplines

Les compétitions auront lieu dans 21 disciplines dont la lutte, l‘équitation, le cyclisme, le tennis, mais aussi les échecs, le bowling et même les sports électroniques, autrement dit les jeux vidéo.

En attendant les premières équipes étrangères qui devraient arriver début septembre, un vélodrome flambant neuf d’une capacité de 6000 spectateurs est déjà utilisé par les coureurs turkmènes. Des conditions idéales pour s’entraîner si l’on exclut la chaleur. En été, la température peut dépasser les 40 degrés à Achgabat. “Avec le temps qu’il fait et les entraînements que nous avons chaque matin et chaque soir, nous dépensons beaucoup d‘énergie, explique Rasul Hashodjaev, compétiteur. Donc on doit refaire notre stock de calories et on le fait en consommant des produits naturels et en buvant de l’eau bien sûr,” dit-il.

Monorail

Comme nous le précise notre reporter Maria Korenyuk, “vu l‘étendue du complexe, les autorités ont décidé de le doter de son propre monorail. Il relie les différents sites sportifs, mais aussi le village des athlètes où les délégations pourront vivre et se reposer,” ajoute-t-elle.

Le village des athlètes, ce sont plus de 1300 appartements disponibles pour les sportifs, les officiels et les équipes techniques dans des immeubles construits pour l’occasion. Les résidents trouveront aussi sur place, des restaurants, une bibliothèque et un cinéma et ils auront accès à de nombreux services d’après les organisateurs.

“Globalement, il pourra s’agir de services bancaires, d’espaces de détente et de divertissement, de bureaux de poste, de cafés et de centres commerciaux : les athlètes auront l’embarras du choix pour occuper leur temps libre,” assure Batyr Kokanov, directeur des opérations sur le site.

Des sites pour l’avenir du sport turkmène

On ne sait pas encore ce qui adviendra des appartements servant à loger les délégations une fois les jeux terminés. Qu’en sera-t-il des nouveaux sites sportifs d’une qualité bien supérieure à celles dont le Turkménistan disposait jusqu‘à présent ? Ils bénéficieront aux équipes locales.

Les représentants des différentes disciplines dans le pays espèrent qu’ils permettront d’accroître les performances du sport turkmène sur la scène mondiale, par exemple en natation.

“Ces équipements peuvent encourager le développement des sports : bien sûr, cela dépendra de la manière dont ils sont utilisés et des évènements qui y seront programmés, mais avant, on n’avait pas ce type d’installation, insiste Sergey Yepifanov, entraîneur. Aujourd’hui, on peut y organiser des sessions d’entraînement et accueillir des compétitions internationales,” se félicite-t-il.

Les cinquièmes Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux auront lieu du 17 au 27 septembre prochains. Le Turkménistan n’a pas lésiné sur les moyens : cet évènement représente un tour de chauffe pour ses autorités qui espèrent accueillir un jour, les Jeux olympiques et paralympiques.