DERNIERE MINUTE

Silk Way Rally : Loeb se détache, Péterhansel s'enlise

Stéphane Peterhansel a eu un accident au début de la quatrième étape, qui lui coûte près de trois heures au général.

Vous lisez:

Silk Way Rally : Loeb se détache, Péterhansel s'enlise

Taille du texte Aa Aa

Il a sans doute dit adieu à une première victoire sur le Silk Way Rally. Le Français Stéphane Peterhansel a vu son buggy Peugeot partir en tonneaux dans les cinquante premiers kilomètres de la quatrième étape. Cet accident, sans gravité, lui coûte près de trois heures au classement général.

Le dernier vainqueur du Dakar avait connu l’an passé pareille mésaventure. “C’était un vrai remake, le même style d’obstacles. On arrive trop vite, l’arrière se lève, on fait une grosse roue avant et au moment où on retombe un peu de travers, la jante éclate et là, on enchaîne trois ou quatre tonneaux.”

Sébastien Loeb prend le large

C’est un véritable coup du sort pour Stéphane Peterhansel qui voit ses rivaux prendre le large. Son coéquipier sur Peugeot, Sébastien Loeb a, lui, remporté sa troisième étape en quatre jours, la plus longue de l‘épreuve : plus de 900 kilomètres (dont 373 kilomètres de spéciale) entre Kostanay et Astana au Kazakhstan.

Le nonuple champion du monde de rallye compte désormais plus d’une heure d’avance au général sur son premier poursuivant, le tenant du titre, Cyril Despres.

Camions : Kolomy toujours en tête

Chez les camions, la journée a également été difficile pour le Néerlandais Martin Van den Brink qui a, lui aussi, perdu près de trois heures, à cause d’un incendie. Dans un décor sauvage, au milieu des steppes kazakhes, l‘étape a été remportée par Martin Kolomy. Au général, le pilote tchèque sur Tatra compte onze minutes d’avance sur le Néerlandais Gérald de Rooy sur Iveco.