Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Brésil: l'ex-président Lula condamné à 9 ans de prison pour corruption

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Brésil: l'ex-président Lula condamné à 9 ans de prison pour corruption

<p>L’ex-président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva a été condamné à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d’argent, a annoncé mercredi le tribunal de Curitiba (Sud) chargé de l’enquête sur le scandale Petrobras. L’icône de la gauche, qui a présidé le Brésil de 2003 à 2010, a été laissé en liberté et pourra faire appel, selon la décision du juge Sergio Moro que s’est procurée l’<span class="caps">AFP</span>.</p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Brésil: l’ancien président Lula condamné à 9 ans et 6 mois de prison pour corruption <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/RDE2l6RSim">pic.twitter.com/RDE2l6RSim</a></p>— Agence France-Presse (@afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/885188809071132672">12 juillet 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Si la condamnation est confirmée en appel, Lula ira en prison et ne pourra pas se présenter à l‘élection présidentielle de 2018, pour laquelle il est en tête des intentions de vote.<br /> Lula est accusé d’avoir bénéficié de largesses à hauteur de 3,7 millions de réais (1,06 million d’euros) comprenant un triplex dans une station balnéaire, de la part d’<span class="caps">OAS</span>, une entreprise de bâtiment impliquée dans le scandale tentaculaire Petrobras. L’ex-chef de l’Etat, qui est aussi visé par quatre autres procédures judiciaires, a toujours nié toute les accusations dont il fait l’objet, arguant qu’elles ne reposaient pas sur des preuves concrètes. </p> <p>avec <span class="caps">AFP</span></p>