DERNIERE MINUTE

Finance : Paris veut détrôner Londres

Le Premier ministre Edouard Philippe promet des mesures pour attirer les financiers de la City à Paris

Vous lisez:

Finance : Paris veut détrôner Londres

Taille du texte Aa Aa

L’objectif est clair. Dans le sillage du Brexit, la France veut faire venir à elle les financiers et les investisseurs qui déserteront la place londonienne. Un message réitéré par le Premier ministre lors d’un forum financier à Paris. Et pour convaincre les réfractaires, la France va réformer sec. Edouard Philippe l’a même claironné en anglais.

“Le gouvernement français est déterminé à doper l’attractivité de la France par tous les moyens, a-t-il annoncé. Nous voulons que Paris devienne le centre financier numéro un en Europe après le Brexit. Ce paquet de mesures est puissant, il aborde la fiscalité, le droit du travail, il prévoit un environnement favorable aux entreprises et des écoles internationales.”

Parmi les mesures mises en avant par Paris, l’exclusion des actions de l’impôt sur la fortune, la baisse de l’impôt sur les sociétés, le prélèvement unique sur les revenus du capital ou encore l’annulation de l’extension qui était prévue pour la taxe sur les transactions financières.
Pas sûr pour autant que ce soit suffisant. Pour l’instant, ce sont surtout Francfort, Dublin et Luxembourg qui captent les transferts. Et Londres n’entend pas laisser faire. Le gouvernement britannique va notamment abaisser la taxe sur les entreprises pour défendre la City.