DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après le séisme, l'île de Kos craint le départ des touristes


monde

Après le séisme, l'île de Kos craint le départ des touristes

Ils ont eu peur, mais pas assez pour quitter Kos. Cette île grecque située dans la mer Egée a été frappée vendredi par un séisme de magnitude 6,7. Bilan : deux morts, une centaine de blessés, beaucoup de dégâts matériels… et des touristes choqués par cette expérience peu commune : “Le sol a tremblé, les gens ont commencé à crier. Tout commençait à s’effondrer, je n’ai jamais vu vécu quelque chose comme ça auparavant. Je viens d’Australie et j’ai vraiment eu peur”, a déclaré Damon Baderas, un touriste au micro d’Euronews.

Dès la première secousse, la crainte d’un tsunami s’est fait sentir. Sur les images de vidéosurveillances d’un supermarché, les eaux sont montées jusqu’à emporter les étals d’un magasin. Une autre touriste raconte : “Nous sommes vite sortis et nous sommes partis en direction d’un endroit sans bâtiments dans les environs, afin de sentir un peu plus en sécurité, et maintenant nous avons moins peur de rentrer en ville. Les secousses ont cessé et ne sont plus aussi fréquentes. Il n’y a en plus aussisi souvent et maintenant nous pouvons reprendre nos vacances”.

Malgré les dégâts du séisme sur la mosquée Defterdar, visibles sur la vidéo, peu d’infrastructures et d’hôtels ont été victimes du tremblement de terre. Beaucoup de touristes souhaitent désormais pouvoir continuer à profiter de leur séjour. 1 million et demi de touristes visitent Kos chaque année. Ce séisme qui survient en pleine saison touristique rend l’économie de l’île incertaine. Mais le responsable local du tourisme estime que pour le moment, les problèmes n’ont pas vraiment pris d’ampleur. Les réparations quant à elles, ont déjà commencé.