DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’attitude américaine inquiète l’UE

L’Union européenne ne cache pas son inquiétude de voir les Etats-Unis adopter d‘éventuelles nouvelles sanctions contre la Russie.

Vous lisez:

L’attitude américaine inquiète l’UE

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne ne cache pas son inquiétude de voir les Etats-Unis adopter d‘éventuelles nouvelles sanctions contre la Russie. L’accord de principe trouvé par le Congrès américain prévoirait de frapper le secteur énergétique russe, un domaine stratégique pour les 28. “Nous suivons cette procédure avec une certaine inquiétude concernant l’indépendance énergétique de l’Union européenne et la sécurité de nos intérêts énergétiques. Nous activons tous les canaux diplomatiques pour partager nos inquiétudes à nos homologues américains”, souligne le porte-parole de la Commission européenne, Margaritis Schinas.
Les sanctions américaines contre la Russie pourraient aussi toucher le secteur minier, la finance ou encore le transport ferroviaire. Pour Kristine Berzina, analyste au German Marshall Fund, cette décision du Congrès marque un changement des relations transatlantiques. “L’Union européenne et les Etats membres individuellement avaient l’habitude de gérer avec les autorités américaines la question des sanctions en matière de politique internationale. Et depuis 2014 et l’annexion illégale de la Crimée les sanctions allaient de pair des deux côtés de l’Atlantique. Désormais si le Congrès veut jouer un rôle plus important et prend des décisions importantes pour les relations transatlantiques à propos des sanctions contre la Russie, c’est différent”, explique-t-elle.
La Chambre des représentants doit se prononcer ce mardi lors d’un vote. L’enjeu est de savoir si le président américain opposera son véto. Les Européens vont donc suivre avec attention ce nouveau rapport de force aux Etats-Unis.