DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël retire les portiques de l'esplanade des Mosquées


monde

Israël retire les portiques de l'esplanade des Mosquées

Le gouvernement israélien a cédé : il va retirer les portiques de sécurité installés autour de l’Esplanade des Mosquées, lieu saint de l’Islam à Jérusalem.

Ce mardi, le cabinet du Premier ministre annonçait leur remplacement par une “technologie sophistiquée”. Il s’agirait selon les médias israéliens de caméras haute résolution.

La décision d’Israël a été prise quelques heures après le rapatriement du personnel de l’ambassade d’Israël à Amman, dont un garde qui a abattu deux Jordaniens dimanche soir. Le chef du gouvernement Benyamin Netanyahu s’est entretenu ce lundi avec les autorités jordaniennes, qui demandaient le retrait immédiat des détecteurs de métaux.


Quelques heures avant l’annonce, au terme d’une réunion avec le Conseil de sécurité des Nations unies, l‘émissaire de l’ONU au Proche-Orient demandait qu’une solution soit trouvée avant les prières musulmanes du vendredi.

“_Personne ne doit faire l’erreur de croire qu’il s’agit d’incidents isolés. Ces incidents peuvent postentiellement avoir des conséquences catastrophiques, bien au-delà des murs de la Vieille Ville, bien au delà d’Israël et de la Palestine, bien au delà du Moyen-Orient”, a déclaré Nikolaï Mladenov.

Les Palestiniens et plusieurs responsables arabes accusent Israël de vouloir étendre son contrôle sur ce lieu saint, dont elle ne contrôle que les entrées. Il est administré par la Jordanie.

Près de la Vieille Ville de Jérusalem et en Cisjordanie, les manifestations parfois violentes ont été quotidiennes. La semaine passée cinq Palestiniens sont morts dans des affrontements, et trois Israéliens ont été tués à leur domicile.

Depuis l’installation des portiques, les fidèles musulmans boycottaient l’Esplanade des Mosquées et priaient à l’extérieur du site.