DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Témoins et victimes des violences au Venezuela


Venezuela

Témoins et victimes des violences au Venezuela

La crise politique au Venezuela se déroule sur fond d’affrontements violents dans les rues de la capitale Caracas. Un cameraman de la chaîne américaine Telemundo a été atteint de deux balles en caoutchouc le week-end dernier alors qu’il couvrait les manifestations anti-Maduro. “La police ne veut pas que je filme quand je montre qu’ils sont en train de voler un porte-feuille ou les boucles d’oreille d’une vieille dame qui est enfumé par les gaz lacrymogènes qui’ils ont lancés eux-mêmes” explique ce caméraman.

Selon une ONG, plus de 250 journalistes auraient été pris pour cible, dont le correspondant d’Euronews dans le pays, Eduardo Salazar Uribe.
“J’ai essayé d’esquiver les obstacles et de relater ce que faisaient les policiers mais à ce moment-là, l’un d’entre eux, assis à l’arrière de la moto, m’a vu, m’a visé directement et il a tiré cinq fois sur mois avec un pistolet à grenaille” raconte un homme qui tient à garder l’anonymat.

La répression des manifestations anti-Maduro a coûté la vie à 120 personnes environ. Selon l’opposition, plus de 2 000 personnes auraient été blessées depuis le début des troubles.