DERNIERE MINUTE

Chypre : ânes sauvages, orphelins de guerre

Vous lisez:

Chypre : ânes sauvages, orphelins de guerre

Taille du texte Aa Aa

Des ânes dans un champ ensoleillé… Nous sommes à Chypre, dans la région de Karpas, à l’extrême nord-est de l‘île.

Ces animaux sont livrés à eux-même depuis des décennies.
Leurs propriétaires étaient des Chypriotes grecs qui ont fui lors de l’invasion du nord de l‘île par la Turquie en 1974. Ils ont laissé là leurs ânes qui, désormais, vivent à l‘état sauvage.

Ces ânes constituent une très grande attraction pour les touristes. Ce sont des animaux très jolis, et très gentils. Leur histoire est singulière. Il faudrait que cela soit davantage mis en valeur sur le plan touristique.
Tuğberk Emirzade, guide local

Ces ânes sauvages vivent près d’un monastère. Le site est touristique. Et qui dit touriste dit nourriture à grapiller.

Les spécialistes évaluent à 2000, le nombre de ces ânes aujourd’hui. Ils n‘étaient que 800 lors de la précédente étude en 2003.

avec Reuters