DERNIERE MINUTE

Les sirènes de Hokkaido annoncent le tir de missile nord-coréen

Vous lisez:

Les sirènes de Hokkaido annoncent le tir de missile nord-coréen

Taille du texte Aa Aa

Une sirène sur les ondes de la radio de Hokkaido annonce de le tir de missile de la Corée du Nord, mardi matin.
Le missile a survolé cette île japonaise avant de tomber dans les eaux du Pacifique, à 1.180 km à l’est des côtes japonaises.
Dans les gares, on indique que les trains sont en retard à cause du tir nord coréen. “Même si l’on m’avait dit d‘évacuer, je ne sais pas où je serais allée. J‘étais confuse et un peu perdue”, raconte une usagère.

Dehors, les autorités appellent les citoyens à se tenir éloignés de tout objet non-identifiés.
“On ne peut pas échapper à un tel tir. Il n’y a aucun moyen de s‘échaper, c’est le souci principal,” raconte une habitante inquiète.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, a indiqué que le Japon allait prendre “toute mesure” nécessaire pour assurer la sécurité de sa population.
Ce tir est une escalade supplémentaire de Pyongyang.

“Le plus désolant avec ce nouveau tir, c’est qu’il a survolé le Japon, près de l‘île de Hokkaido. Mais nous devons le remettre en contexte. Ce n’est pas nouveau. La Corée du Nord joue avec certains volets de la politique intérieure de Washington, de Séoul et peut-être de Tokyo. Des deux côtés, vous avez des gens qui défendent des positions plus dures et des positions plus modérées. Et des tirs comme celui-là, renforcent évidemment une ligne radicale”, analyse le professeur à l’Université de Yonsei, John Delury.

Une poignée de militants d’extrême-droite sont descendus dans la rue pour dénoncer ce tir.
Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira en urgence mardi après-midi à la demande de Washington et Tokyo.