DERNIERE MINUTE

Madrid place sous tutelle les finances catalanes

Un moyen de pression supplémentaire pour empêcher la tenue du référendum sur l'indépendance de la Catalogne

Vous lisez:

Madrid place sous tutelle les finances catalanes

Taille du texte Aa Aa

Madrid compte utiliser tous les recours, pour empêcher la tenue du référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Mariano Rajoy s’est rendu ce vendredi à Barcelone pour annoncer la mise sous tutelle les finances catalanes. Le Premier ministre espagnol maintient la pression sur les indépendantistes, qui ont débuté la veille leur campagne illégale.

“Aucun état au monde n’accepte quelque chose comme ce qui est proposé ici”, a-t-il déclaré. “Ce n’est tout simplement pas possible. Nous leur avons dit [aux indépendantistes] : “Vous faites une erreur, vous allez nous forcer à faire des choses qu’on ne voudrait pas faire. Ce référendum n’aura pas lieu”.

Pour éviter tout détournement de fonds vers l’organisation du scrutin du 1er octobre, l’Etat versera directement les salaires des fonctionnaires, les allocations, et le paiement des fournisseurs des services publics
“Le gouvernement a instauré un mécanisme de contrôle des fonds qui est nouveau”, a indiqué Cristobal Montoro, ministre espagnol des Finances, “mais absolument nécessaire pour garantir les services public essentiels aux Catalans, et pour s’assurer que personne en Cataogne, comme dans le reste de l’Espagne, ne soit affecté par les agissements des dirigeants politiques de la Catalogne”.

Dans une lettre ouverte, les dirigeants de l’exécutif et du Parlement catalan et la maire de Barcelone ont dénoncé une “répression sans précédent” de l’Etat contre les partisans du referendum. La Garde Civile a saisi plus de 100.000 affiches de propagande du gouvernement régional, et perquisitionné ce vendredi une nouvelle imprimerie.