DERNIERE MINUTE

L'ouragan Maria poursuit sa route dévastatrice

Il a frôlé la Martinique, s'est déchaîné sur la Guadeloupe et La Dominique avec des vents à 270 km/h, et s'éloigne de St Martin.

Vous lisez:

L'ouragan Maria poursuit sa route dévastatrice

Taille du texte Aa Aa

L’ouragan Maria continue son chemin dans l’arc des Caraïbes. Il a frôlé la Martinique, s’est déchaîné sur la Guadeloupe et La Dominique avec des vents à 270 km/h. Inondations, toitures envolées, coupures de courant. En Guadeloupe, deux personnes ont été tuées et deux autres portées disparues dans le naufrage d’un bateau selon le dernier bilan de la préfecture française. 40 % des foyers sont privés d‘électricité.
“Les Saintes, Marie-Galante, Petit-Bourg et La Désirade font partie des zones les plus impactées”. En Martinique, c’est un tiers de la population qui se retrouve sans courant, et deux personnes qui ont été légèrement blessées. Deux missions de secours martiniquaise pour l‘île de La Dominique ont été reportées en raison des conditions météo encore très mauvaises. Les habitants, soit 72 000 personnes, sont coupés du monde ou presque. “Nous avons perdu tout ce que l’argent peut acheter et remplacer”, a écrit sur Facebook le Premier ministre local Roosevelt Skerrit.

Passé plus au large de St Martin et St Barthélémy, ravagés par Irma (6/09/2017), l’ouragan Maria a été ressenti là-bas par des vents qui n’ont pas dépassé 120 km/h et de fortes pluies. Déjà en situation d’urgence à cause d’Irma, la situation a été très difficile à vivre pour les habitants et les secours, mais c’est le soulagement alors que le cyclone s‘éloigne.

Le cyclone, plus lent qu’Irma et dont l’oeil est plus petit, se dirige à présent vers les îles vierges britanniques et américaines, et doit atteindre Porto Rico dans la journée. Le gouverneur américain de l’ancienne colonie espagnole a prévenu que “l’ouragan Maria pourrait être le pire du siècle”. 3,4 millions de personnes peuvent être impactées. 50 000 foyers sont toujours privés d‘électricité depuis le passage d’Irma il y a une dizaine de jours. 70 000 personnes peuvent être accueillies dans des refuges.

Maria est le 10e cyclone nommé cette année et le 4e ouragan majeur de la saison après Harvey, Irma et José. C’est plus que les années précédentes.