DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Matilda", le film qui dérange en Russie

Vous lisez:

"Matilda", le film qui dérange en Russie

Taille du texte Aa Aa

Une projection presque secrète pour “Matilda”, un film signé du Russe Alexeï Outchitel. Une avant-première à Saint-Pétersbourg sous haute sécurité uniquement pour les profesionnels du cinéma.
Rarement un film aura suscité autant la polémique mais aussi une vague de violences contre son réalisateur et son entourage : une attaque au cocktail Molotov contre les bureaux d’Alexeï Outchitel à Saint-Pétersbourg, la mise à feu de deux voitures devant l’immeuble de son avocat à Moscou et un incendie criminel d’un cinéma à Ekatérinbourg, la ville de l’Oural où la famille impériale a été exécutée.



“Matilda” raconte la liaison du futur tsar Nicolas II avec une danseuse. “Une injure” à la mémoire de l’empereur pour des militants orthodoxes qui crient au blasphème et entendent faire pression pour empêcher la sortie du film.



Pour cette critique russe de cinéma, le film n’a pourtant rien d’un brûlot : “Ce film est excellent, il est très beau, il parle d’histoire, de notre histoire, de la grande histoire. Par conséquent, il n’y a rien qui pourrait provoquer une confrontation. Le film parle d’une personne, de relations entre les gens. Et c’est tout.”

Mais les menaces ont porté leur fruits : le premier exploitant russe de salles de cinéma, ne diffusera pas “Matilda” pour des raisons de sécurité. Du jamais vu dans la Russie post-soviétique.
Ironie de l’histoire : les attaques ont pris une telle ampleur que le film est désormais défendu par le très conservateur ministre de la Culture Vladimir Medinski. “Il n’existe aucune infraction au regard de la loi qui puisse justifier l’interdiction du film”, a-t-il déclaré parlant d’une “campagne d’hystérie planifiée autour d’un film tout à fait ordinaire et qui n’insulte en rien la mémoire du tsar”.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a dénoncé de son côté des “manifestations d’extrémisme (…) assez déplaisantes (…) et inacceptables”.

Sortie prévue le 26 octobre.

avec AFP