DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les agriculteurs sur les Champs-Elysées

Ils sont venus protester contre la possibilité d'importer des produits agricoles traités au glyphosate, alors même que cet herbicide "controversé" pourrait être prochainement interdit en France.

Vous lisez:

Les agriculteurs sur les Champs-Elysées

Taille du texte Aa Aa

À Paris, l’accès aux Champs-Elysées était bloqué ce vendredi par des dizaines d’agriculteurs, venus protester contre la possibilité d’importer des produits agricoles traités au glyphosate, alors même que cet herbicide controversé pourrait être prochainement interdit en France.

Les agriculteurs ont reçu dans la matinée la visite du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot :

“Moi, je ne veux prendre aucun risque avec la santé, je ne suis pas scientifique, donc je ne vais pas affirmer des choses simplement de ma boule de cristal, mais je ne veux pas me retrouver dans quelques années, ni vous, ni moi, ni vos responsables, devant la justice, parce qu’on aurait su des choses et qu’on n’a pas pris nos responsabilités”, a déclaré Nicolas Hulot.

Pour les agriculteurs, arrivés en pleine nuit sur les Champs-Elysées, une interdiction du glyphosate en France affaiblirait davantage encore leurs productions, face à la concurrence étrangère.

“On va faire disparaître l’agriculture française, car elle ne sera plus compétitive et on aura recours massivement à de l’importation. Donc, on arrivera à l’effet inverse recherché aujourd’hui», souligne Damien Greffin, président de la FDSEA Ile-de-France.

Les agriculteurs réclament au gouvernement une solution alternative au glyphosate, l’herbicide le plus utilisé au monde, jugé cancérogène par de nombreuses ONG.

La France s’oppose sur ce point à la Commission européenne, qui a proposé, sur la base d’un rapport d’experts, de renouveler pour dix ans l’autorisation du glyphosate, dont la licence expire à la fin de l’année.