DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"L'AfD est un défi pour la démocratie"

Euronews a demandé ce que signifiait le score de l'AfD au directeur de l'Institut pour la démocratie et la société civile de Iena.

Vous lisez:

"L'AfD est un défi pour la démocratie"

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, un parti qui tolère les néo-nazis entre au Bundestag. Qu’est ce que cela veut dire pour l’Allemagne ? Le pays a-t-il à son tour brisé le tabou de l’extrême droite ?

Euronews a posé la question à Matthias Quent, directeur de l’Institut pour la démocratie et la société civile.

L’AfD est un défi pour la démocratie, en particulier en Allemagne au regard de l’Histoire du pays. L’Afd n’a pas seulement libéré le ras-le-bol, le populisme anti-élite… elle propose également une idéologie nationaliste et raciste. Ce parti fait référence de manière positive au National Socialisme. Et il est couronné de succès alors que l’Allemange va bien objectivement“, explique Matthias Quent.

Deux courants composent le groupe parlementaire de l’AfD. L’un est nettement plus droitier que l’autre.

Parmi les élus AfD qui font leur entrée au Bundestag, on retrouve de nombreux militants d’extrême droite qui utiliseront leur mandat comme une tribune. On s’attend à ce qu’ils fassent entrer au parlement le discours de mouvements d’extrême droite et de groupusucles extrémistes comme les identitären ou Netzerk 1%, dans le but de provoquer un glissement vers la droite de la société“ analyse le directeur de l’Institut.

Ce sont principalement les habitants l’Est de l’Allemagne et les hommes qui ont voté pour l’AfD. A Dresde, capitale de la Saxe, l’AfD est arrivé en deuxième derrière la CDU de Merkel. Il a gagné du terrain partout.

A Berlin, Frankfort et Cologne, des militants atifasites ont manifesté ce dimanche soir contre le parti d’extrême droite, qui contrairement au Front National en France, n’a pas désavoué publiquement ses membres les plus radicaux.