DERNIERE MINUTE

Quand les facteurs parisiens cultivent leur jardin

Une ferme sur le toit d'un bureau de poste à Paris… Des postiers, réunis au sein d'un collectif baptisé ''facteur graine" font pousser tomates, poivrons, pommes de terre et autres légumes...

Vous lisez:

Quand les facteurs parisiens cultivent leur jardin

Taille du texte Aa Aa

Une ferme sur le toit d’un bureau de poste à Paris… Dans le XVIIIème arrondissement de la capitale française, au milieu de la grisaille urbaine, des postiers, réunis au sein d’un collectif baptisé ‘‘facteur graine” font pousser tomates, poivrons, aubergines et autres légumes. Il y a même un poulailler !

Pour ces postiers bénévoles, l’initiative permet de s’investir autrement pour son entreprise et d’améliorer ses relations de travail :

“Quelques tomates, quelques fraises, faire des petits gestes au quotidien pour un mieux vivre… Je trouve cela réjouissant, cela nous connecte à la nature. On est devant des ordinateurs toute la journée, on est devant un monde qui est dématérialisé, et ces petits gestes là nous raccrochent énormément aux autres, aux vivants.”

“Il faut cultiver notre jardin”, disait la célèbre maxime de Voltaire, qui peut désormais s’appliquer au monde du travail. Au milieu de cette ferme parisienne, trône le slogan “faire pousser des rêves”.