DERNIERE MINUTE

Chantiers navals STX : Paris et Rome se mettent d'accord

Vous lisez:

Chantiers navals STX : Paris et Rome se mettent d'accord

Taille du texte Aa Aa

Français et Italiens ont soldé mercredi un contentieux industriel à l’occasion d’un sommet bilatéral à Lyon.
Paris et Rome ont trouvé un terrain d’entente sur le dossier de la reprise des chantiers navals STX France par l’italien Fincantieri, un accord considéré comme “gagnant-gagnant” par les deux parties.


Selon l’accord, Fincantieri obtient 50% des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) auxquels il faut ajouter 1% “prêté” par l’Etat français, qui se réserve le droit de le reprendre si l’Italien ne respecte pas ses engagements pendant une période maximale de douze ans.
Ces engagements portent notamment sur le maintien des emplois, de la charge de travail, des sous-traitants, des activités de recherche de STX.

Autre engagement pris durant le sommet : l’assurance que le projet de tunnel Lyon-Turin va bien se poursuivre.

Mais Paris et Rome ont aussi évoqué les grandes échéances européennes au lendemain du discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne.

Paolo Gentiloni, chef du gouvernement italien : “L’idée ambitieuse présentée mardi de refonder l’Europe doit absolument être partagée. La raison en est évidente : c’est le bon moment. Nous avons une magnifique occasion qui ne se reproduira pas dans les prochaines années.”

Le président français écourtera jeudi sa visite à Lyon pour se rendre à Talinn (Estonie) en fin de journée. Il y rencontrera Angela Merkel pour lui présenter ses initiatives pour l’Europe.

Avec Agences