DERNIERE MINUTE

Porto Rico se sent abandonné par Washington

Le territoire des Antilles, ravagé par le passage de l'ouragan Maria, attend davantage d'aide de la part de l'administration américaine.

Vous lisez:

Porto Rico se sent abandonné par Washington

Taille du texte Aa Aa

Paysages de désolation à Porto Rico une dizaine de jours après le passage de l’ouragan Maria qui a fait au moins 16 morts.

La moitié de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable et 95 % des foyers sont encore privés d‘électricité.

Mais Donald Trump, qui doit se rendre mardi prochain dans ce territoire américain des Antilles, se félicite de la gestion des premiers secours.

Donald Trump, président des Etats-Unis : “La perte de vies humaines est toujours tragique, mais nous avons fait un travail incroyable. Les résultats que nous avons obtenus – et je ne minimise pas les pertes humaines – sont couronnés de succès, relativement parlant.”

Les premières cargaisons d’aide – constituées de vivres, d’eau, de carburant et de générateurs – arrivent peu à peu, mais pas aussi rapidement qu’au Texas ou en Floride, touchés par les ouragans Harvey et Irma, au grand dam des autorités locales.

Carmen Yulin Cruz, maire de San Juan : “Nous mourons ici et je ne comprends pas comment la nation la plus puissante du monde ne parvient pas à mettre au point la logistique nécessaire pour une petite île de 160 kilomètres de long et de 55 de large.”


Beaucoup des 3,4 millions d’habitants de Porto Rico ont le sentiment d‘être traités par l’administration de Washington comme des “citoyens de seconde zone”.

Et ils n’en ont peut-être pas fini avec les catastrophes naturelles, puisqu’un bulletin d’alerte a été émis en raison des pluies attendues ce week-end qui pourraient provoquer des inondations.