DERNIERE MINUTE

Libye : Sabratha, une ville meurtrie par les combats

Les bâtiments portent les stigmates de trois semaines de combats entre milices armées, y compris les restes d’une Cité romaine du IIIème siècle, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vous lisez:

Libye : Sabratha, une ville meurtrie par les combats

Taille du texte Aa Aa

Des camions remplis de migrants… Ces images proviennent de la ville libyenne de Sabratha, devenue ces dernières années, le principal point de départ des embarcations clandestines vers l’Italie. Ce samedi, plus de 3.000 migrants ont été arrêtés dans des camps, après qu’un groupe armé a déclaré avoir pris le contrôle de la ville, au terme de violents affrontements contre une alliance de milices rivales.

Les bâtiments portent les stigmates de ces violences, y compris les restes d’une Cité romaine du IIIème siècle, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le responsable du département archéologique de Sabratha en appelle à l’aide internationale, même si l‘étude de la structure semble montrer que les destructions sont moins importantes redoutées : “Pour la restauration du site, nous aurons besoin bien sûr du gouvernement libyen, et même de l’UNESCO. Et si Dieu le veut, nous pourrons tout remettre en ordre”, a déclaré le professeur Mohamed Arhuma.

En trois semaines, les combats à Sabratha ont fait plusieurs dizaines de morts et entraîné la fuite de nombreux habitants, qui commencent à rentrer eux. Mais alors que la ville a changé de mains, l’incertitude règne, notamment concernant la gestion du trafic de migrants.

Avec AFP et Reuters