DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nasser Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption

Le Président du PSG, qui est en outre le patron du Groupe BeIn Media, est soupçonné d'avoir offert des avantages à l'ex-numéro 2 de la FIFA, Jerôme Valcke, en vue de l'attribution de droits télés pour les Mondiaux 2026 et 2030.

Vous lisez:

Nasser Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption

Taille du texte Aa Aa

Le Président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, qui est en outre le patron du Groupe BeIn Media, est visé par une enquête pour corruption ouverte par la justice suisse. L’homme d’affaires qatari est soupçonné d’avoir offert des avantages à l’ex-numéro 2 de la FIFA, Jerôme Valcke, en vue de l’attribution de droits télés pour les Coupes du Monde 2026 et 2030.

Les bureaux parisiens de la chaîne BeIn Sports ont été perquisitionnés ce jeudi. Des opérations coordonnées ont également été menées en Grèce, en Italie et en Espagne. Via un communiqué, le groupe BeIn réfute toutes les accusations portées par la justice et assure qu’il collaborera pleinement avec les autorités.

L’autre homme au cœur de cette affaire, c’est donc Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la FIFA, qui a depuis été suspendu dix ans dans une affaire de revente de billets. Cette fois, la justice suisse le soupçonne d’avoir accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits médias pour plusieurs Coupes du monde à venir, dont celles de 2018 et 2022, qui auront lieu en Russie puis au Qatar. Interrogé par les enquêteurs à Berne, puis remis en liberté, il a lui aussi contesté la totalité des accusations.

Dans le collimateur de la justice, la FIFA avait connu en 2015 le plus grave scandale de corruption. Plusieurs responsables du foot mondial ont été arrêtés, certains d’entre eux comparaîtront devant la justice américaine le mois prochain.

Avec AFP