DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bush et Obama chargent Trump

Bush et Obama sont sortis de leur devoir de réserve pour accabler Trump

Vous lisez:

Bush et Obama chargent Trump

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, le climat politique est tel que deux anciens présidents ont pris la parole pour critiquer l’actuel locataire de la Maison blanche. Pas directement, car traditionnellement, on ne dénigre pas un président en exercice, mais les propos de Georges W. Bush et Barack Obama sont sans équivoque.
L’ancien président républicain a notamment dénoncé la résurgence du sectarisme et particulièrement de la suprématie blanche :

L’intolérance semble encouragée. Notre politique semble plus vulnérable aux théories du complot et à la fabrication pure et simple. Nous avons vu le débat public avili par la cruauté occasionnelle. Parfois, il peut sembler que les forces qui nous séparent sont plus fortes que les forces qui nous unissent. L’animosité surgit trop souvent dans le débat“.

La remise en cause du rêve américain, le protectionnisme, l’isolationnisme sur la scène internationale, le reniement des valeurs américaines par les plus hautes instances ont aussi fait sortir du silence l’ancien président démocrate Barack Obama lors d’un meeting du candidat Ralph Northam au poste de gouverneur de la Virginie :

Au lieu que nos politiques reflètent nos valeurs, elles infectent nos communautés… Au lieu de chercher des manières de travailler ensemble et de faire les choses de manière pratique, nous avons des gens qui essaient délibérément de mettre en colère les autres, de diaboliser les gens qui ont des idées différentes.

Le devoir de réserve des présidents, Barack Obama avait déjà estimé devoir le briser sur des sujets d’importance nationale, comme l’immigration et le statut des jeunes clandestins, la couverture santé ou la lutte pour le climat. Bref, tout ce qui a fait son bilan et qui est méthodiquement démoli par Donald Trump.