DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La peste progresse à Madagascar

L'épidémie qui sévit dans la Grande île a déjà provoqué la mort de 94 personnes.

Vous lisez:

La peste progresse à Madagascar

Taille du texte Aa Aa

L‘épidémie de peste qui fait des ravages à Madagascar depuis la fin du mois d’août gagne du terrain.

Le dernier bilan communiqué par l’Organisation mondiale de la santé fait état de 94 morts, et plus de 1.100 cas ont été signalés.

L’OMS a envoyé sur place du matériel de désinfection, des équipements de protection et 1,3 millions de doses d’antibiotiques, ce qui serait suffisant pour traiter 5.000 patients.

La peste réapparaît presque chaque année sur la Grande île, mais en 2017, elle s’est propagée aux grands centres urbains.

Ibrahima Soce Fall, directeur pour les urgences en Afrique à l’Organisation mondiale de la santé : “Ce qui est particulier cette année à Madagascar, c’est que la saison de transmission a commencé beaucoup plus tôt. Et nous avons des zones qui n‘étaient pas traditionnellement endémiques qui sont touchées. Mais nous avons aussi une incidence importante dans les grandes villes comme Tamatave et comme la capitale Antananarivo. L’autre particularité, c’est que nous avons une proportion très élevée de cas pulmonaires”.


La forme pulmonaire de la maladie est la plus contagieuse – elle se transmet par la toux – et la plus dangereuse – elle peut être fatale en moins de 72 heures.

“Eradiquer le virus reste une question de développement”, selon l’OMS, qui rappelle qu‘à Madagascar, plus de 90% de la population vit avec moins de deux dollars par jour.