DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pierre Joxe, figure du Parti socialiste, accusé d'agression sexuelle

Dans son blog, la jeune écrivaine française Ariane Fornia raconte l'agression sexuelle dont elle aurait été victime, selon elle, de la part de l'ex-ministre socialiste Pierre Joxe. Ce dernier dénonce "un mauvais canular".

Vous lisez:

Pierre Joxe, figure du Parti socialiste, accusé d'agression sexuelle

Taille du texte Aa Aa

“Il recommence. Rebelote (…) Il glisse sa main à l’intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe” : Ariane Fornia, jeune écrivaine française, décrit ainsi l’agression sexuelle dont elle dit avoir été victime. Quand on sait que l’homme qu’elle ose accuser, près de huit ans après les faits présumés, n’est autre qu’une importante figure du Parti socialiste, Pierre Joxe, trois fois ministre sous François Mitterrand, on se dit que cette dénonciation-là va faire beaucoup plus de vagues que d’autres…

Du scabreux en pleine soirée d'opéra

Il se fait qu’Ariane Fornia est la fille d’un autre ancien ministre, Eric Besson, qui était pour sa part au service de l’autre camp, la droite, durant la présidence de Nicolas Sarkozy. On ne peut pourtant guère imaginer un règlement de comptes politique qui, s’il avait dû être efficace, aurait eu lieu début 2010. C’est à cette période que l’incident se serait déroulé lors d’une représentation à l’Opéra Bastille de Paris.

La jeune femme de 28 ans a décidé de se livrer sur son blog et raconte plusieurs agressions sexuelles dont elle aurait été victime depuis l‘âge de 13 ans. Celle qu’aurait commis Pierre Joxe, âgé de 82 ans, “n’est pas la pire, écrit-elle, mais celle qui m’a intellectuellement le plus ébranlée”. Et pour cause, celui qui est encore membre du Conseil constitutionnel, est “une grande figure de gauche, le présente l‘écrivaine, décoré de l’Ordre national du mérite et de plusieurs autres Ordres européens. Une statue vivante”.


Dans un premier temps, Ariane Fornia n’a d’ailleurs pas donné son nom, elle vient de le révéler à l’hebdomadaire L’Express. C’est également à ce journal que l’ex-ministre mis en cause a accepté de répondre, très brièvement…Pierre Joxe parle d’un “mauvais canular”. “J’aurais eu des gestes déplacés, moi ? Vous plaisantez, sans doute ?”, s’est-il offusqué.


Voici quelques extraits du récit d’Ariane Fornia sur son blog :

“Un vieux monsieur à l’air éminemment respectable s’assoit à ma droite. Son épouse est à sa droite à lui. J’insiste. Son épouse est là. La représentation commence. Et au bout de dix minutes, le vieux monsieur a sa main sur ma cuisse. Je me dis qu’il doit être très âgé, perturbé. Je le repousse gentiment. Il recommence. Rebelote. Une troisième fois. Il commence à remonter ma jupe. Il glisse sa main à l’intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe”.

“J’enlève sa main plus fermement et je pousse un cri d’indignation étouffé, bouche fermée. Tout le monde me regarde. Il arrête. Dix minutes plus tard, il recommence. Je lui plante mes ongles dans la main. C’est un combat silencieux, grotesque, en plein Opéra Bastille”.

Et l‘écrivaine-blogueuse de conclure : “Qu’il sache que je le méprise profondément, et que je plains sa femme”.