Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Catalogne : l'exécutif catalan attendu de pied ferme

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Catalogne : l'exécutif catalan attendu de pied ferme

<p>Le Palais de la Generalitat sous haute sécurité ce lundi matin. Le siège du gouvernement catalan, à Barcelone, est l’objet de toutes les attentions, alors que devrait être transféré cette semaine au gouvernement espagnol le pouvoir régional catalan. Si Carles Puigdemont ne s’est pas encore présenté à l’entrée, Josep Rull, le ministre catalan des Infrastructures, a lui twitté qu’il s‘était mis au travail comme tous les jours, photo à l’appui. “J’exerce les responsabilités confiées par le peuple catalan”, écrit-il. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="und" dir="ltr">Al despatx, exercint les responsabilitats que ens ha encomanat el poble de Catalunya. <a href="https://twitter.com/hashtag/seguim?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#seguim</a> <a href="https://t.co/npc6vFH0rB">pic.twitter.com/npc6vFH0rB</a></p>— Josep Rull i Andreu (@joseprull) <a href="https://twitter.com/joseprull/status/924912753009143808?ref_src=twsrc%5Etfw">October 30, 2017</a></blockquote><br /> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Dans le cas où les fonctionnaires catalans viendraient au palais aujourd’hui, les policiers régionaux ont reçu pour ordre de les escorter jusqu‘à leur bureau et leur permettre de récupérer leurs affaires avant de quitter la Generalitat. En cas de refus, un procès verbal doit être dressé.</p>